Des thèmes intéressants. Des dossiers qui polarisent. Des opinions qui comptent: …. et plus encore chaque mois.

Abonnez-vous dès maintenant pour ne plus rien manquer !
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

A lire dans notre newsletter

23 décembre 2020

La fin d’une année mouvementée

Au terme d’une année exceptionnellement difficile, le Parlement s’est réuni une nouvelle fois. Comme souvent depuis ce printemps, une grande partie de la session d’hiver s’est focalisée sur le coronavirus, mais l’accent a pu être mis également sur la formation professionnelle. Sur ce sujet, parmi d’autres, notre dernière newsletter vous en dit plus.

Le Parlement d’accord de donner la priorité à la formation professionnelle
Le Conseil fédéral réagit adéquatement à une situation de menace délicate
Invitation pressante du Conseil fédéral au télétravail
Les changements dans les assurances sociales en 2021
Assurer la reconnaissance des qualifications professionnelles en 2021 également

29 novèmbre 2020

Du mouvement dans la réforme du deuxième pilier

Après un ajournement dû au coronavirus, le message sur la réforme du deuxième pilier est présenté au Parlement. Sur cet objet, le Conseil fédéral s’en tient au modèle des trois partenaires sociaux. Ceux-ci le soutiennent parce que c’est le seul modèle qui réponde aux nécessités de l’heure. Sur ce thème, comme sur d’autres, notre dernière newsletter vous en dit plus.

Rejet de deux initiatives hostiles à l’économie
Le Conseil fédéral suit le compromis LPP
La Confédération augmente les paiements pour cas de rigueur et étend les RHT pour chômage partiel
Une aide d’urgence appropriée pour les petites entreprises
Renforcement du partenariat de collaboration dans le domaine de la formation professionnelle
Malgré la flexibilité des travailleurs avec charges familiales, il reste du chemin à faire
Davantage de professions soumises à l’obligation d’annonce pour 2021
Le Conseil fédéral rend un mauvais service à la prévoyance professionnelle

28 octobre 2020

Traverser la crise grâce aux plans de protection

La deuxième vague de la pandémie de Covid-19 est arrivée. Des exemples tirés de l’industrie montrent de manière impressionnante comment un nouveau confinement peut être évité durablement. Il importe maintenant que tout le monde respecte les plans de protection – employeurs ou employés, au travail ou pendant les loisirs. Notre dernière newsletter vous explique comment plus de 10’000 entreprises contrôlées par la Suva s’y conforment.

Respectons tous les mesures de sécurité!
«Les déficiences peuvent être corrigées en un jour»
Les parades de l’économie à la pandémie du coronavirus
Une Convention de télétravail pour encadrer une pratique en plein essor
Quand des entreprises formatrices renforcent la Suisse
La tactique du retard de jeu dans l’AVS
Application en deux étapes de la loi fédérale en faveur des proches aidants
Le congé de paternité légal remplace les solutions de CCT et les règlements d’entreprises

29 septembre 2020

Le mois politique et ses effets

La politique aura marqué septembre de son sceau. Lors de la session d’automne, le Parlement a adopté la loi Covid-19 à vive allure et tenu au surplus une session extraordinaire. Une votation a suivi à la fin du mois, où le peuple a dû se prononcer sur cinq projets de loi à la fois en raison du retard causé par la crise du coronavirus. La gauche devrait être beaucoup plus satisfaite des résultats de cette consultation que la droite.  Vous en saurez plus sur ce sujet, parmi d’autres, en lisant notre dernière newsletter.

Mandat pour le Conseil fédéral
Plus de 60 pour cent contre l’initiative de limitation et les déductions pour enfants
Migration et travail en Suisse: pour une gouvernance partagée entre le public et le privé
La loi Covid-19 avec les partenaires sociaux
Le Conseil national rejette des dispositions supplémentaires sur l’égalité des salaires
Pour la formation professionnelle, l’accès aux ressources est plus important que leur accumulation
La loi sur la HEFP crée la base d’un centre de compétence pour la formation professionnelle
Soutien du législatif à l’assurance-chômage

01 septembre 2020

Pente glissante pour le taux d’intérêt minimal LPP

La situation de l’économie suisse est pour le moins fragile depuis la crise sanitaire. Voilà pourquoi il est particulièrement important, au-delà de tout calcul politique, de placer le taux minimal LPP bien au-dessous de 1,0 pour cent pour 2021. Plus de détails à ce sujet, parmi d’autres, dans notre dernière Newsletter.

Le taux d’intérêt minimal LPP pour 2021 doit être réduit
Application différée de la priorité aux travailleurs autochtones
Prolongation de l’indemnisation simplifiée du chômage partiel
Des assouplissements en faveur des télétravailleurs
Peu de marge pour des augmentations de salaires, mais hausse du pouvoir d’achat
Modernisation du domaine du placement et de la location de services
«Qui nous sommes»: portrait de Ursula Gasser