Gros plan sur le marché du travail

Pour la Suisse, disposer d’un marché du travail fonctionnel et dynamique a toujours été d’une importance fondamentale, sur le plan économique aussi bien que social. Un certain nombre de développements comme la transition numérique, la démographie et l’immigration mettent aujourd’hui à l’épreuve ce modèle performant. Comment, dès lors, aménager idéalement le cadre général d’activité pour nous permettre d’affronter l’avenir avec assurance? L’Union patronale suisse s’est attaquée à cette question en publiant, sous le titre «Gros plan sur le marché du travail», un nouvel ouvrage de référence traitant les nombreuses facettes du marché suisse du travail ouvert et libéral. S’appuyant sur des analyses très documentées, le spécialiste du marché du travail Simon Wey y présente des développements et des chiffres clés actualisés concernant d’importants sujets de politique patronale, comme la conciliation famille-travail ou la situation des jeunes et des seniors sur le marché de l’emploi.

Année de parution: 2017
Télécharger PDF
 Commander

LA NUMÉRISATION ET SES CONSÉQUENCES SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL

Jusqu’ici, la numérisation a eu principalement deux effets sur le marché du travail: d’une part la proportion des postes à qualification moyenne dans l’ensemble des emplois offerts diminue, tandis que la proportion d’emplois réclamés pour des niveaux de qualification élevés et bas progresse («polarisation des emplois»). D’autre part, elle accentue le transfert d’emplois de l’industrie vers les services. D’ici à 2025, il faut généralement s’attendre en Suisse à un bilan positif en matière de postes. Le rapport entre les employeurs et les travailleurs pourrait se modifier sensiblement; il y aura davantage d’indépendants et davantage d’actifs exerçant plusieurs emplois ou ayant plusieurs patrons.

Sur mandat de la Fondation CH2048 et avec la participation de l’Union patronale suisse, Polynomics AG a effectué une méta-analyse portant sur quelque 80 études nationales et internationales qui se sont intéressées aux conséquences de la transformation numérique sur le marché du travail.

Année de parution: 2017
Télécharger PDF (résumé)
Fondation CH2048 (méta-analyse intégrale)

Lohnunterschiede zwischen Frauen und Männern in der Schweiz

Le Conseil fédéral veut soumettre à des contrôles de salaires les entreprises de plus de 50 employés. Cette démarche se fonde sur le présupposé selon lequel les femmes subissent une discrimination injustifiable sur le plan salarial. Selon l’analyse standard de l’Office fédéral de la statistique et du Bureau fédéral de l’égalité, elles continueraient de gagner 8,7 pour cent de moins que les hommes. L’Union patronale suisse a pourtant signalé à plusieurs reprises que ce chiffre passe outre divers critères légitime influant sur le niveau salarial. Il faut donc faire une distinction entre les inégalités de salaire justifiées entre hommes et femmes et la discrimination salariale.

Sur mandat de l’Union patronale suisse, l’Université de Berne et le Bureau B,S,S. ont contrôlé la méthode courante de calcul de discrimination salariale de l’Office fédéral de la statistique et du Bureau fédéral de l’égalité Le résumé est disponible en français.

Année de parution: 2015
Télécharger PDF

ANALYSE DER KOSTENTREIBER IN DEN ERGÄNZUNGSLEISTUNGEN: FAKTEN, PROBLEME, LÖSUNGSMÖGLICHKEITEN

Les prestations complémentaires (PC) sont un important pilier du système social suisse et destinées à aider les bénéficiaires de rentes AVS ou AI qui ne peuvent pas vivre de ces indemnités. Le vieillisse¬ment démographique de notre société met cependant le système des PC à l’épreuve financière. Au cours des dix dernières années, les dépenses engagées ont augmenté de plus de 30 pour cent pour atteindre 4,5 milliards de francs par an. Un rythme qui ne ralentira guère. L’Office fédéral des assurances sociales prévoit ainsi 5,5 milliards de francs par an à l’horizon 2020. Continuer de soutenir les plus démunis exige donc une véritable refonte des prestations complémentaires.

Dans cette logique, l’Université de Lucerne au nom de l’Union patronale suisse a examiné les inducteurs de coûts et développé des ébauches de solution pour conférer davantage de stabilité au système des PC. Le résumé est disponible en français.

Année de parution: 2015
Télécharger PDF

EN POINT DE MIRE: FEMMES DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

L’Union patronale suisse a défini dans la présente publication, en collaboration avec les partenaires du projet, les profils de femmes susceptibles de briguer un mandat d’administratrice dans des sociétés suisses. Les efforts des entreprises d’accroître la proportion des femmes dans les organes dirigeants sont ainsi soutenus.

Année de parution: 2015
Télécharger PDF