Loyers maximaux

Bilan en demi-teinte de la réforme des prestations complémentaires

14 avril 2019 Revue de presse

Optimiser le système en vigueur, réduire les effets de seuils, freiner la croissance des coûts: lancée en 2015 par le Conseil fédéral, la réforme des prestations complémentaires (PC) poursuivait des objectifs ambitieux. Quatre ans plus tard, le bilan est mitigé. La révision que le Parlement vient d’accepter permettra au mieux de réduire d’un peu plus de 200 millions de francs l’accroissement des charges des PC, estimé à 2 milliards de francs sur les dix prochaines années. Suite

Deux pas en avant, un pas en arrière

22 mars 2019 Nouvelles

La réforme des prestations complémentaires (PC) a franchi le dernier obstacle parlementaire au vote final des deux Conseils. Elle fait certes progresser le régime des PC sur des points importants. Mais elle revient aussi sensiblement en arrière avec le montant des loyers imputables. A telle enseigne qu'elle rate, à l'évidence, son objectif de départ. Suite

La réforme des PC risque de rater son objectif essentiel

6 mars 2019 Nouvelles

Sur un point de divergence important, le Conseil national s'est rallié au Conseil des Etats dans la réforme du régime des PC. Conjuguée à une augmentation massive des loyers pris en compte, cette décision signifie que la réforme ne pourra pratiquement plus atteindre son objectif a minima, qui est de ralentir sensiblement la progression des coûts des PC. Suite

Dans la réforme des PC, le Conseil national plie

10 septembre 2018 Nouvelles

Sur le dossier de la réforme des PC, le Conseil national s'est hélas prononcé à son tour pour une augmentation massive des montants de loyers pris en compte, se rangeant ainsi sur un point essentiel à la ligne du Conseil des Etats. Pour espérer atteindre tant soit peu l'objectif de la réforme, le Conseil des Etats doit maintenant se rallier au Conseil national sur les autres sujets de divergence. Suite

Newsletter

Des thèmes intéressants. Des dossiers qui polarisent. Des opinions qui comptent: … et plus encore chaque mois.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.