Congé paternité

Endiguer l’étatisation rampante

3 novembre 2021 Revue de presse Opinions

Après dix-neuf mois de pandémie, l’État sanitaire ne relâche pas son emprise sur les entreprises. La recommandation de télétravail est toujours en vigueur, le certificat Covid est devenu obligatoire pour les événements en intérieur. Mais l’ingérence étatique ne s’arrête pas là. Depuis mars 2020, plusieurs scrutins populaires – fédéraux et… Suite

Les changements dans les assurances sociales en 2021

15 décembre 2020 Nouvelles

En 2021 également, divers seuils et cotisations d’assurances sociales seront adaptés à l'évolution des prix et des salaires. Dans la crise actuelle, les employeurs ont un peu de peine à comprendre tous les ajustements annoncés, de même qu’ils s’étonnent du maintien du taux d’intérêt minimal LPP par le Conseil fédéral. Enfin de nouvelles prestations d'assurances sociales prendront également effet au cours de l'année à venir. Suite

Congé paternité: les mauvais gagnants

13 novembre 2020 Revue de presse

Deux semaines. C’est la durée du congé paternité légal qui vient d’être acceptée en votation populaire. La nouvelle assurance sociale entrera en vigueur le 1er janvier 2021. Elle sera financée par le régime des allocations pour perte de gain, au taux de remplacement de 80 pour cent, pris en charge, de manière paritaire, par les salariés et les employeurs. Suite

Le congé de paternité légal remplace les solutions de CCT et les règlements d’entreprises

23 octobre 2020 Communiqués de presse

Jusqu’ici, beaucoup d’entreprises et de branches pratiquaient déjà le congé paternité. Leurs dispositions contractuelles seront remplacées dès le début de 2021 par le congé de paternité légal, plus long dans la plupart des cas. Les arrangements entre partenaires sociaux deviendront donc obsolètes. Dans la crise économique actuelle, les employeurs jugent contraires au sens des réalités les demandes d'allongement des jours de congé payé. Suite

Newsletter

Des thèmes intéressants. Des dossiers qui polarisent. Des opinions qui comptent: … et plus encore chaque mois.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.