Clause de protection

La Commission du Conseil national place l’accent sur le potentiel indigène

2 septembre 2016 Nouvelles

Au sein de la commission des institutions politiques du Conseil national, une variante s’est imposée dans le dossier de la mise en œuvre de l’initiative sur l’immigration de masse. Elle met l’accent sur la préférence nationale, tout en étant compatible avec l’accord de libre circulation des personnes. L’Union patronale suisse salue ce choix comme une étape importante pour les débats du Conseil national lors de la session d’automne à venir. Suite

Les employeurs saluent l’adhésion claire des cantons à une mise en œuvre consensuelle de l’initiative contre l’immigration de masse

25 août 2016 Communiqués de presse

La Conférence des gouvernements cantonaux a présenté son modèle de mise en œuvre de l’article 121a Cst. L’Union patronale suisse salue la contribution des cantons à une mise en œuvre consensuelle de l’initiative contre l’immigration de masse, à une exception près: la préférence nationale doit concerner les groupes professionnels et non les branches. Suite

Après le Brexit, la grande incertitude

11 août 2016 Revue de presse

Jamais deux sans trois. Après l’acceptation de l’initiative populaire sur l’immigration de masse et la décision de la Banque nationale d’abolir le cours plancher, voici le séisme du Brexit qui, en scellant le destin du Royaume-Uni hors de l’Union européenne (UE), élargit le champ des incertitudes économiques et politiques qui planent sur la Suisse. Suite

Examen attentif de la priorité des travailleurs indigènes

15 avril 2016 Nouvelles

La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-N) veut compléter les propositions du Conseil fédéral portant sur la mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse. Elle demande en particulier que l'administration fédérale examine de près le principe de la priorité des travailleurs indigènes. Les employeurs soutiennent l'ensemble des mesures décidées par la CIP-N. Suite

«La croissance économique n’est pas une fin en soi, l’avenir des assurances sociales en dépend»

16 mars 2016 Exposés

Les relations de la Suisse avec l’UE et la question de l’immigration influent directement sur la croissance économique et la prospérité de notre pays. Une croissance économique qui n’est pas une fin en soi, mais qui constitue une condition cruciale pour, en particulier, garantir le financement des assurances sociales. Or celui-ci est menacé aussi par l’évolution démographique et conjoncturelle. Autant de facteurs qui mettent à mal les caisses des assurances sociales et placent l’État social face à des défis de taille. Suite

Newsletter

Des thèmes intéressants. Des dossiers qui polarisent. Des opinions qui comptent: … et plus encore chaque mois.

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.