«C’est une question de principe de s’opposer au congé paternité étatique»

Le Conseil fédéral ne veut pas de congé paternité de quatre semaines, comme le prévoit une initiative populaire. Le PLR réfléchit à un compromis de deux semaines de congé pour les pères. «Le Conseil fédéral tout comme les milieux économiques s’oppose à une mesure étatique d’imposer par la loi un congé paternité», explique Marco Taddei au «Forum» de la radio RTS. C’est une question de principe: un même tarif pour tout le monde – soit-il de deux ou de quatre semaines – pose des problèmes de mise en œuvre pour les entreprises et cause des charges supplémentaires.

L’émission «Forum» à la radio RTS avec Marco Taddei et le conseiller national Philippe Nantermod au sujet du congé paternité: