Réforme de la LPP: OUI le 22 septembre 2024

15 mai 2024 Nouvelles

Le Conseil fédéral annonce aujourd'hui que la votation populaire sur la réforme de la LPP aura lieu le 22 septembre 2024. La réforme comble les lacunes de rentes des personnes travaillant à temps partiel et des personnes à bas revenus. De nombreuses femmes bénéficieront de cette réforme. Elle crée en outre plus d'équité entre les générations et améliore les chances des travailleurs de plus de 50 ans sur le marché du travail. Une large alliance de partis (PVL, PEV, Le Centre, PLR et UDC) et d'associations soutient le projet.

Le système suisse des trois piliers en matière de prévoyance vieillesse est un modèle à succès. Pour qu’il le reste, les différents piliers doivent être adaptés à l’évolution de la société et de l’économie. La réforme de la LPP apporte cette contribution importante pour le deuxième pilier en remédiant à diverses lacunes. Toutes les générations en profiteront: les jeunes, les actifs et les retraités actuels.

Combler les lacunes de rente pour les personnes travaillant à temps partiel et pour de nombreuses femmes

Les personnes suffisamment assurées dans le cadre de l’AVS et de la LPP peuvent compter sur une meilleure rente. Par contre, de nombreuses personnes travaillant à temps partiel et des employés à bas revenus ne reçoivent aujourd’hui aucune rente LPP ou seulement une petite rente. Les femmes sont particulièrement concernées. Sans caisse de pension, elles perdent les cotisations de l’employeur et les rendements des placements pour leur future rente de vieillesse. De plus, elles ne sont pas assurées par la LPP en cas d’invalidité ou de décès (pas de rentes d’invalidité ou de survivants). Il est temps de remédier à cette situation. La réforme de la LPP comble les lacunes de rentes : les personnes travaillant à temps partiel et les salariés à bas revenus reçoivent une rente plus élevée à la retraite et sont mieux assurés en cas d’invalidité et de décès.

Atténuer la charge excessive pesant sur les actifs

En raison de l’espérance de vie à la hausse, les rentes doivent aujourd’hui être financées en partie de manière croisée aux frais des personnes actives. Environ 85 pour cent des assurés ne sont pas concernés comme leur caisse de pension est suffisamment enveloppante ou comme ils perçoivent leurs prestations de vieillesse sous forme de capital. Mais la réforme de la LPP résout le problème pour les autres assurés ou caisses de pension. Elle amène une plus grande équité entre les générations. De plus, les personnes déjà à la retraite ne sont pas touchées par la réforme et la génération de transition reçoit des suppléments de rente équitables.

Améliorer les chances des travailleurs de plus de 50 ans sur le marché du travail

La réforme prévoit une amélioration importante pour les travailleurs de plus de 50 ans: leurs cotisations LPP sont réduites par rapport à aujourd’hui. Cette mesure augmente leur chance sur le marché du travail et diminue leur risque de se retrouver au chômage. Les chances de retrouver un emploi augmentent.

 

Plus d’informations sur le site web «OUI à la réforme de la LPP»