Communiquer de manière claire et crédible

Depuis le début du mois de juillet, l’Union patronale suisse a un nouveau directeur, Roland A. Müller. Ce dernier entend mobiliser les forces pour défendre les intérêts des patrons. Il a déjà en vue les prochaines échéances électorales, qu’il juge à forte teneur émotionnelle: il compte les remporter en faisant valoir les avantages de la libre circulation et en proposant des remèdes à certains effets secondaires négatifs. Il n’oublie pas l’aménagement de la prévoyance vieillesse, ayant déjà rassemblé les principales idées de l’association faîtière.

L’entretien avec Roland A. Müller a été publié dans «Entreprise romande» (30.08.2013).