Hausse des dépenses des prestations sociales sous condition de ressources

24 mai 2012,  Nouvelles

Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), les dépenses pour les prestations sociales sous condition de ressources ont augmenté en 2009 (+4,5%) comme en 2010 (+8,2%). La tendance à la baisse des dépenses d’aide sociale, observée ces trois dernières années, s’est interrompue.

En 2009, la Confédération, les cantons et les communes ont dépensé 10,7 milliards de francs pour les prestations sociales sous condition de ressources, soit quelque 457 millions de francs de plus que l’année précédente (+4,5%). En 2010, ces dépenses ont atteint 11,6 milliards de francs, ce qui représente une progression de 8,2% en termes nominaux.

Prestations complémentaires et réduction des primes
La moitié de cette hausse est imputable à l’accroissement des dépenses pour la réduction des primes d’assurance-maladie et le reste, à raison d’environ 20% chaque fois, aux prestations complémentaires à l’assurance-vieillesse et survivants et à l’assurance-invalidité (PC) ainsi qu’à l’aide sociale. Rapportée à la population, l’évolution est identique. Les dépenses pour les prestations sociales sous condition de ressources sont ainsi passées de 1377 francs en moyenne par habitant en 2009 à 1474 francs (+7,0%) en 2010, soit une hausse de près de 100 francs.

La majeure partie des dépenses a été consacrée aux PC et à la réduction des primes d’assurance-maladie. En 2010, ces deux prestations ont totalisé 4,1 milliards de francs (PC) et 4,0 milliards (réduction de primes).

Fin de la baisse des dépenses d’aide sociale
Les dépenses d’aide sociale ont augmenté de 10,0% en termes nominaux en 2010 par rapport à 2009 (2009: 1771 mio de fr.; 2010: 1947 mio de fr.). Le léger recul de ces dépenses que l’on avait observé dans les années 2007 à 2009 s’est par conséquent interrompu. La progression des dépenses en 2010 n’est due que pour une faible part à l’augmentation du nombre des bénéficiaires de l’aide sociale, correspondant à 0,4%. Les dépenses par bénéficiaire se sont accrues de 9,5% entre 2009 et 2010, passant de 7698 à 8427 francs en moyenne.

En 2010, les cantons ont pris à leur charge 44,6% des dépenses pour les prestations sociales sous condition de ressources. La Confédération en a financé 31,6% et les communes 23,5%.