Vos informations de profil ont été actualisées.

A lire dans notre newsletter

01 octobre 2021

Réforme de l’AVS: la tartuferie doit prendre fin

Le tapage fait autour de la prétendue atteinte aux retraites des femmes est artificiel. Il devrait être clair pour toutes les forces réformatrices qu’un débat faussé sous couvert de «vol des rentes» masque les véritables risques d’inégalité. Découvrez ce sujet, parmi d’autres, dans notre dernière Newsletter.

Les employeurs recommandent le oui à la loi Covid-19
Offensive de vaccination et décompte du chômage partiel
L’économie suisse se mobilise pour la vaccination anti-Covid
Un verdict très clair contre la surimposition des riches
Le Parlement met sous toit une importante loi fiscale
AVS 21: la volte-face du Conseil des Etats
Baisse des rentes des femmes, faux débat, faux procès
Trop se focaliser sur les travailleurs âgés fausse la vue d’ensemble
Championnats européens des métiers couronnés de succès pour la Suisse

01 Septembre 2021

Fin du deuxième été coronavirus

L’été calendaire n’est pas encore terminé que la situation épidémiologique s’assombrit à nouveau. Afin d’éviter que le système de santé, la société et l’économie ne soient mis une fois de plus à rude épreuve, les milieux économiques suisses appellent à la vaccination. Les employeurs devraient également être autorisés à demander aux employés s’ils possèdent un certificat Covid (testé, guéri ou vacciné). C’est la seule façon pour eux de remplir leur devoir de diligence. La présente Newsletter vous en dit plus, parmi d’autres sujets.

L’économie suisse appelle à la vaccination
Briser les chaînes
La réforme de la LPP menacée d’une véritable pagaille
La réduction du taux d’intérêt minimal LPP pour 2022 est refusée devant la Commission
L’intégration plutôt que la rente: une étude montre un besoin évident d’amélioration
La vigueur de la reprise ne doit pas masquer certains risques
«Qui nous sommes»: Daniella Lützelschwab
L’obligation du certificat doit être étendue

01 juillet 2021

Le temps de la remise en ordre est venu

Lors de la JOURNÉE DES EMPLOYEURS 2021, le président de l’Union patronale suisse Valentin Vogt s’est dit convaincu que le début de la fin a sonné pour la crise du Covid-19. C’est ce que signifient également les assouplissements généreux décidés par le Conseil fédéral, qui a notamment supprimé l’obligation du télétravail. Notre dernière newsletter vous en dit plus sur ce sujet, parmi d’autres.

Le début de la fin de la crise du Covid-19
Le Conseil fédéral annonce un assouplissement généreux
Les employeurs soutiennent l’examen d’une reprise autonome du droit européen
La Commission du Conseil national suit les partenaires sociaux dans la réforme de la LPP
«Améliodétérioration» dans la réforme de l’AVS
Un cap important pour la réforme de la formation commerciale initiale
Une immigration ajustée aux besoins facilite la mutation structurelle de l’économie suisse
Incitation supplémentaire à travailler grâce à une déduction fiscale plus généreuse pour les parents
Salaire minimum: les cantons font fausse route

01 juin 2021

Plein cap sur la voie bilatérale

L’Union patronale suisse regrette qu’après de longues années de négociations sur l’accord-cadre, le Conseil fédéral n’ait pas pu aboutir à un résultat équilibré en matière de politique extérieure aussi bien que sur le plan intérieur. Après ce renoncement, la Suisse doit à présent sécuriser les accords bilatéraux, améliorer l’accès aux marchés extérieurs à l’UE et lancer un programme de revitalisation au niveau national. Notre dernière Newsletter vous en dit plus sur ce sujet, parmi d’autres.

Le Conseil fédéral doit préserver la voie bilatérale
Le Conseil fédéral demeure restrictif sur la règle du télétravail
Le développement professionnel en tant que facteur critique de réussite
Les apprentissages renforcent l’économie pendant la crise
Le redressement conjoncturel soutient le marché du travail
Pas d’accélérateur de flamme pour l’AVS
Télétravail et dépistage: les PME discriminées

01 mai 2021

Manque de perspectives pour l’économie suisse

Avec le plan d’ouverture en trois étapes, le Gouvernement offre pour la première fois à l’économie et à la société des perspectives dont les employeurs, notamment, regrettaient jusqu’ici l’absence. Pour certaines branches, cependant, cela ne suffit toujours pas. Plus de détails sur ce thème, parmi d’autres, dans la présente newsletter.

Certification ISO pour l’UPS
Une lueur d’espoir pour les organisateurs d’événements
Plan d’ouverture vers une lente normalisation
Retour à la liberté de voyager
De nombreuses branches manquent encore de perspectives