«QUI NOUS SOMMES»: PORTRAIT DE ASTRID EGGER

A intervalles plus ou moins réguliers, nous présentons les divers collaborateurs du secrétariat de l'Union patronale suisse (UPS). Astrid Egger est responsable de la comptabilité et des finances de notre association. Elle est convaincue que son profil professionnel a de l'avenir et qu'il devrait peser dans le choix d'un apprentissage.

Astrid Egger

Vous tenez en quelque sorte les cordons de la bourse de l’UPS. Qu’est-ce qui vous intéresse dans cette fonction?

En tant qu’association à but non lucratif, nous devons veiller à l’utilisation la plus rationnelle et judicieuse possible des fonds disponibles. Le budget sert à déterminer comment et à quoi les fonds doivent être affectés. L’une de mes tâches consiste à rassembler les chiffres permettant d’établir les budgets avec précision, raison pour laquelle je dois, bien sûr, communiquer avec les divers secteurs de l’UPS. J’aime le défi qui consiste à devoir penser à tout et à garder une vue d’ensemble des finances.

Comment encourageriez-vous des jeunes à faire un apprentissage en comptabilité?

En leur disant que le domaine de la comptabilité est polyvalent, varié et passionnant. Il offre aussi d’innombrables possibilités de formation continue vers des spécialisations, sans parler d’un large éventail de formes de travail, qu’il s’agisse d’emplois à temps partiel ou même de postes de direction.

 

En tant qu’association à but non lucratif, nous devons veiller à l’utilisation la plus rationnelle et judicieuse possible des fonds disponibles.

Dans les coulisses de quel membre de l’UPS souhaiteriez-vous jeter un coup d’œil?

Je ferais volontiers une halte chez EXPERTsuisse, l’Association suisse des experts en audit, fiscalité et fiduciaire, pour une visite et des échanges d’idées.

Dans une association patronale comme ailleurs, le facteur humain joue toujours un rôle. Comment vous sentez-vous valorisée en tant qu’employée?

Je me sens pleinement valorisée par la confiance placée en moi et les remerciements que je reçois pour mon travail.

Que peut faire votre employeur en faveur de la culture de travail dans l’entreprise?

Pour moi, une bonne culture de travail est celle qui me permet de rester motivée et de travailler de manière indépendante en développant mes compétences. Sur un plan général, j’apprécie la communication ouverte. La cerise sur le gâteau, c’est d’avoir des collègues sympathiques et de pouvoir compter sur une informatique performante!