Please activate JavaScript!
Please install Adobe Flash Player, click here for download

Rapport-annuel-2014-epaper

éducation et formation 18 | 19 année de La formation ProfeSSionneLLe L’année 2014 a été l’«Année de la formation profes­ sionnelle». Depuis dix ans, la Suisse dispose d’une loi moderne sur la formation professionnelle. Elle fournit la base du développement dans ce domaine. Durant cette période, elle a suscité de nombreuses réformes et a contribué dans une mesure détermi­ nante à renforcer la formation professionnelle duale en Suisse. Ce système, orienté vers la pratique, est en lien avec le marché du travail. L’anniversaire a été l’occasion pour la Confédération, les cantons et de nombreuses associations d’attirer l’attention du public sur une méthode qui a fait ses preuves. Les « Championnats suisses des métiers Swiss Skills Berne 2014» ont sans doute été le temps fort de ces festivités. Sur cinq jours, les meilleurs can­ didats des deux sexes, sur un total de 1000, ont été désignés dans 70 catégories professionnelles. Ces joutes ont permis de présenter plus de 130 profes­ sions aux jeunes et à leurs parents pour qu’ils se fassent une idée générale de la multiplicité des perspectives professionnelles qui leur sont offer­ tes. Plus de 155 000 visiteurs ont assisté au spec­ tacle enthousiasmant des jeunes professionnels. Le grand succès rencontré par cette manifestation est dû avant tout à l’engagement élevé des pouvoirs publics, des sponsors privés et aussi pour une bonne part à l’énorme engagement des 65 associa­ tions professionnelles. diSPoSitionS renforcéeS Sur La Protection deS JeuneS au traVaiL Aujourd’hui déjà, de nombreux jeunes commen­ cent un apprentissage professionnel avant l’âge de seize ans. Cette tendance va renforcer l’harmo­ nisation du début de l’enseignement obligatoire dans toute la Suisse. Elle est pourtant en contra­ diction avec les règles de protection des jeunes au travail. En effet, les travaux classifiés comme dan­ gereux sont en principe interdits aux jeunes de moins de 18 ans. Ils étaient jusqu’ici tolérés à titre exceptionnel dès 16 ans. Mais vu qu’environ 150 formations professionnelles initiales (soit deux tiers de tous les apprentissages professionnels!) comportent de telles activités, le Conseil fédéral s’est vu obligé en 2014 d’adapter l’ordonnance sur la protection des jeunes au travail. La nouvelle réglementation prévoit que dans des cas exceptionnels, les jeunes dès quinze ans puis­ sent effectuer des travaux dangereux dans le cadre d’un apprentissage professionnel. Cette disposition permet aux entreprises d’apprentissage de donner à ces jeunes une formation professionnelle com­ plète sur une base juridique correcte. Elle garantit au niveau du système de formation suisse un pas­ sage sans heurts de l’école obligatoire à la forma­ tion professionnelle. Les plans de formation doi­ vent toutefois prévoir de manière plus explicite que jusqu’ici des mesures d’accompagnement à la sé­ curité au travail et à la protection de la santé. Les entreprises d’apprentissage de leur côté doivent obtenir une autorisation spécifique qui englobe expressément les travaux dangereux. On ne sait pas encore très bien comment les autorités canto­ nales vont mettre en œuvre ces procédures d’au­ torisation ni comment elles vont gérer la situation transitoire actuelle précédant l’octroi de dizaines de milliers (!) d’autorisations de formation. Elles ont déjà amorcé des projets dans ce sens. La mise en œuvre de ces travaux doit absolument tenir compte des réalités des entreprises, se concentrer sur des mesures efficaces afin de ne pas créer des obstacles susceptibles de compromettre la volonté de formation des entreprises. déciSionS du conSeiL fédéraL Sur La formation ProfeSSionneLLe SuPérieure A l’issue de longues discussions et de travaux ap­ profondis sur les projets concernant le subvention­ nement des cours préparatoires aux examens fé­ déraux et le classement national et international des diplômes de la formation professionnelle su­ périeure, le Conseil fédéral a voté à fin août un en­ semble de mesures d’orientation importantes. Elles s’articulent pour l’essentiel selon les axes suivants: ÉDUCATION ET FORMATION Jürg Zellweger tes. Plus de 155000 visiteurs ont assisté au spec­

Sommaire des pages