Les accords sur les assurances sociales renforcent la Suisse

1 juin 2015,  Nouvelles

La Suisse a conclu des accords sur les assurances sociales avec environ 45 pays. Celui qu’elle a passé avec la Corée du Sud entre en vigueur depuis aujourd’hui. Les accords évitent des doubles assurances dans le cadre de la sécurité sociale et renforcent ainsi notre place économique.

L’accord sur les assurances sociales entre la Suisse et la Corée du Sud est entré en vigueur ce premier juin. Notre pays a conclu 45 de ces accords avec différents Etats. Tous visent à éviter des accords inutiles dans le cadre de la sécurité sociale.

Concrètement, les accords sur les assurances sociales assurent que les étrangers actifs qui font un séjour limité dans le temps dans notre pays puissent rester intégrés au système de rentes de leur pays d’origine et n’aient pas besoin de payer des cotisations en Suisse. Ils contribuent ainsi à l’attrait de la place économique suisse: des coûts administratifs inutiles sont épargnés aussi bien aux entreprises actives sur le plan international qu’aux caisses de compensation suisses. En outre, les travailleurs et les employeurs n’ont pas à payer des charges à double. Les Suisses qui travaillent temporairement à l’étranger bénéficient aussi de ces accords.

L’accord sur les assurances sociales passé avec les pays de l’UE est lié à l’accord sur la libre circulation des personnes. S’il devait être dénoncé dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative sur l’immigration, il pourrait aussi devenir caduc. Cela toucherait en particulier aussi les quelque 300’000 frontaliers dont les entreprises d’ici qui sont dépendantes, mais aussi des entreprises d’infrastructure, telles que les hôpitaux ou les maisons de retraite.