L’Alliance des générations dit non à la pseudo-réforme de l‘AVS

17 août 2017,  Communiqués de presse

La Prévoyance vieillesse 2020 est une pseudo-réforme injuste. Elle trahit les jeunes et punit les retraités. L’augmentation de l’AVS ne profite en rien aux retraités actuels. Au contraire, elle mène à des coûts supplémentaires énormes qui ne contribuent en aucun cas à la sécurité de la prévoyance vieillesse. Malgré l’augmentation de la TVA, des cotisations salariales et de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans, l’AVS ne sera pas durablement assainie. L’argent sera plutôt directement dépensé de manière indifférenciée. A partir de 2027 déjà, la pseudo-réforme mènera notre AVS à nouveau dans le rouge. Les mesures d’augmentation de l’AVS aggravent les problèmes structurels de la prévoyance vieillesse. C’est pourquoi l’Alliance des générations contre la pseudo-réforme de l’AVS, a appelé, lors de sa conférence de presse, à rejeter l’objet le 24 septembre 2017.

La réforme de l’AVS promet aux votants un assainissement de l’AVS. C’est en réalité une pseudo-réforme injuste qui pénalise les retraités actuels et crée une AVS à deux vitesses. En effet, bien qu’une partie des seniors actuels aient besoin de soutien, ils ne profitent pas de l’augmentation de l’AVS. Au contraire, ils doivent cofinancer l’augmentation pour les nouveaux retraités avec un taux de TVA plus élevé. De plus, la franchise de cotisation étant supprimée, l’incitation importante à travailler après la mise à la retraite leur est également enlevée.

Les jeunes sont, eux aussi, trahis par cette réforme injuste de l’AVS. Le contrat intergénérationnel est rompu. Ils subissent l’augmentation du taux de TVA ainsi que la hausse des déductions salariales et voient donc leur salaire réduit. Ils seront également touchés par les mesures de futures réformes résultant de l’évolution démographique et devront en plus assumer l’augmentation non-financée de l’AVS. Les femmes, quant à elles, doivent travailler une année de plus. Cependant, leur grande contribution à l’assainissement de l’AVS sera directement consommée par l’augmentation non-ciblée de l’AVS. Dans l’intérêt de l’égalité des genres et des générations, une vraie réforme garantissant durablement la prévoyance vieillesse est nécessaire et non de nouveaux coûts supplémentaires.

L’Alliance des générations réunit les citoyens opposés à l’expansion injuste et à crédit de l’AVS. Il convient dès lors, le 24 septembre, de rejeter la pseudo-réforme de la prévoyance vieillesse édictée par le centre-gauche. C’est seulement grâce à cela que la voie pour une vraie et juste réforme peut être ouverte.

Contacts:

  • Jean-Pierre Grin, Conseiller national UDC (VD), 079 548 85 74
  • Christian Lüscher, Conseiller national PLR (GE), 079 355 37 52
  • Toni Bortoluzzi, ancien Conseiller national UDC (ZH), 079 348 80 43
  • Damian Müller, Conseiller aux Etats PLR (LU), 079 569 09 39
  • Karin Keller-Sutter, Conseillère aux Etats PLR (SG), 071 244 18 84
  • Thomas de Courten, Conseiller national UDC (BL), 079 320 57 24
  • Susan Diethelm, PDC dictrict Bremgarten (AG), 078 680 75 45