«La réforme Prévoyance vieillesse 2020: Qu’apporte-t-elle vraiment?»

5 juillet 2017,  Exposés

En raison du vieillissement démographique, les actifs doivent financer les rentes AVS pour les retraités qui sont de plus en plus nombreux. Le Conseil fédéral a donc mis sur les rails une réforme dont l’objectif proclamé est de préserver le niveau de prestations actuelles de la prévoyance vieillesse et d’assurer l’équilibre financier de l’AVS et de la prévoyance professionnelle. Au Parlement, une majorité millimétrique de centre gauche a cependant opté unilatéralement pour une extension de l’AVS, s’écartant ainsi des objectifs tout à fait légitimes de la réforme. Car l’extension n’est financée que pour un temps relativement court et ne profitera pas longtemps aux générations bénéficiaires. Au lieu de régler le problème structurel de l’AVS, ce projet l’aggravera encore d’ici peu. Malgré un financement supplémentaire massif, de nouvelles mesures devront être introduites dès 2025 pour soutenir l’AVS. Cette extension ne fait donc qu’accroître la pression. Il appartient maintenant au peuple d’indiquer au Parlement la voie du bon sens en réitérant son refus d’une extension irresponsable de l’AVS, comme il l’a fait en son temps pour AVSplus.

«La réforme Prévoyance vieillesse 2020: Qu’apporte-t-elle vraiment?» – présentation de Martin Kaiser au Forum IHK en Thurgovie.