Deuxième conférence pour l’intégration des personnes handicapées

18 mai 2017,  Nouvelles

La deuxième «Conférence nationale en faveur de l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail» se tient aujourd’hui à Berne. Dans plusieurs ateliers, les participants débattent des mesures qui pourraient améliorer encore l’intégration professionnelle des personnes atteintes dans leur santé.

Les principaux acteurs de l’intégration professionnelle se rencontrent aujourd’hui pour la deuxième des trois conférences prévues en 2017 sur le thème de l’intégration sur le marché du travail des personnes atteintes dans leur santé. Dans le cadre d’ateliers et sur la base d’exemples pratiques, les participants aborderont et débattront des mesures contribuant à renforcer l’intégration professionnelle de ces personnes.

En assurant le patronage de l’association Compasso, l’Union patronale suisse s’engage avec force et conviction pour une collaboration volontaire efficace dans le domaine de l’intégration professionnelle. L’association met en réseau les acteurs centraux et soutient les efforts des employeurs en faveur de l’employabilité des personnes atteintes dans leur santé et de leur réintégration sur le marché du travail. L’engagement volontaire des différents acteurs réunis sous l’égide de Compasso, parmi lesquels l’AI, la Suva, les assureurs privés, les organisations de personnes handicapées et d’intégration, ainsi que les employeurs, est payant. En 2016, 19’562 personnes atteintes dans leur santé ont pu trouver un emploi sur le marché primaire du travail ou conserver leur poste. Depuis 2012, cela représente un total de quelque 94’000 personnes. Ne sont recensées que celles qui étaient enregistrées auprès de l’AI. Le nombre de personnes dont l’employabilité a pu être maintenue par des mesures ciblées – par exemple, le case-management des assureurs privés ou de la Suva en collaboration avec les employeurs – devrait être beaucoup plus élevé.

La tendance soutenue des dernières années est en harmonie avec la détermination toujours plus marquée des employeurs à garder des collaborateurs malgré leur handicap, ou à les réintégrer. Dans le contexte d’une pénurie sensible de main-d’œuvre spécialisée, toujours plus d’employeurs sont actifs dans ce domaine et utilisent pour cela, de manière ciblée, les informations et les outils proposés par Compasso. Le succès de cette coopération se fonde en particulier sur sa structure volontaire et flexible. Cette voie d’un volontariat engagé a très clairement fait ses preuves.