Une nouvelle publication passe à la loupe le marché du travail

7 décembre 2017 Nouvelles

Comment la participation des jeunes, des parents et des seniors au monde du travail a-t-elle évolué en Suisse ces dernières années? Pourquoi l’immigration est-elle en recul? Quelles sont les conséquences de la transition numérique? Dans son «Gros plan sur le marché du travail», l’Union patronale suisse présente une analyse très complète et chiffrée des réalités actuelles du marché du travail, ciblée sur des aspects particulièrement intéressants dans l’optique des employeurs. Cette publication peut être commandée gratuitement.

Pour la Suisse, disposer d’un marché du travail fonctionnel et dynamique est d’une importance fondamentale, sur le plan économique aussi bien que social. Un certain nombre de développements comme la transition numérique, la démographie et l’immigration mettent aujourd’hui à l’épreuve ce modèle performant. Sur cette toile de fond, comment aménager idéalement le cadre général d’activité pour aborder l’avenir avec assurance? L’Union patronale suisse s’est attaquée à cette question en publiant sous le titre «Gros plan sur le marché du travail» un nouvel ouvrage de référence traitant les nombreuses facettes du marché suisse du travail ouvert et libéral et offrant une bonne base de discussion pour aborder de grands défis actuels, importants aussi du point de vue patronal.

Divers indicateurs signalent par exemple que la concurrence que se livrent les entreprises pour du personnel qualifié est appelée à se durcir: le flux d’immigrants sur le marché suisse du travail diminue, l’évolution conjoncturelle dans le monde comme en Suisse est aujourd’hui favorable et les réserves de main-d’œuvre qualifiées disponibles dans notre pays tendent à se raréfier.

La publication met aussi en lumière toute l’importance que peut avoir pour les parties prenantes une meilleure compatibilité entre vie professionnelle et vie de famille. Les femmes en bénéficient grâce à une plus forte participation au marché du travail, les enfants par des incitations précoces, l’État et la société sous la forme de gains de prospérité et l’économie grâce à une offre plus abondante de personnel qualifié. À terme, il n’est guère d’investissement public plus productif que la mise sur pied de structures d’accueil pour des enfants d’âge scolaire et préscolaire. En couvrant les frais de garde et de fonctionnement, l’impôt sur le revenu et les bénéfices des parents et des entreprises contribuent également à assurer une offre d’encadrement suffisante et financièrement avantageuse.

Les autres grands thèmes traités dans cet ouvrage sont le chômage des jeunes, les travailleurs âgés, l’intégration au marché du travail des personnes atteintes dans leur santé ainsi que des réfugiés, enfin la numérisation et ses conséquences. La publication peut être commandée gratuitement en français et en allemand auprès de l’Union patronale suisse.