L’économie suisse renforcée au sein de l’OCDE

L’assemblée générale du BIAC a nommé Christoph Mäder, membre de la direction de Syngenta, à son Comité exécutif. C’est la première fois qu’un Suisse défend les intérêts de notre économie au sein de l’organe de direction le plus élevé de ce Comité consultatif officiel de l’OCDE.

Christoph Mäder siégera au BIAC en tant que représentant d’economiesuisse et de l’Union patronale suisse.  » Nous sommes ravis que Christoph Mäder, membre de notre Comité directeur, défende les intérêts de l’économie suisse au sein du BIAC. Il a de l’expérience dans ce domaine, il possède des contacts et une personnalité profilée  » a déclaré Pascal Gentinetta, directeur d’economiesuisse.  » Au même titre que l’International Chamber of Commerce (ICC), le BIAC est une organisation importante pour notre pays qui offre à l’économie suisse des leviers d’influence sur les débats et décisions au niveau international « , a ajouté Thomas Daum, directeur de l’Union patronale suisse.  » Dans des périodes économiques difficiles tout particulièrement, il est important de faire entendre la voix de l’économie suisse « .

Le Comité consultatif économique et industriel de l’OCDE (BIAC) défend les intérêts de l’économie auprès de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE). Fondé en 1962, le BIAC est soutenu par les associations faîtières de l’économie et par les organisations d’employeurs de tous les pays de l’OCDE. economiesuisse et l’Union patronale suisse en font partie.

En tant que président de la SGCI Chemie Pharma Schweiz, Christoph Mäder représente l’une des principales branches économiques au Comité directeur d’economiesuisse. Il a aussi été membre du Comité de l’Union patronale suisse. Membre de la direction de Syngenta, il dirige le domaine Droit et fiscalité et est responsable du marché suisse. De plus, il assume la responsabilité de thèmes transversaux comme la gouvernance d’entreprise, la conformité au droit et la propriété intellectuelle – des domaines auxquels l’OCDE s’intéresse de près.