Congé paternité: le Conseil fédéral recommande le rejet de l’initiative

18 octobre 2017,  Nouvelles

Le Gouvernement recommande le rejet de l'Initiative populaire fédérale «Pour un congé de paternité raisonnable – en faveur de toute la famille». A juste titre, il renonce également à lui opposer un contre-projet.

L’Union patronale suisse (UPS) salue cette double décision des sept sages. L’initiative réclame l’introduction d’un congé de paternité de quatre semaines institué par l’Etat. Le revenu compensatoire serait versé par le biais des allocations pour perte de gain (APG) et coûterait 420 millions de francs par année aux entreprises, selon les estimations du Conseil fédéral.

Les petites et moyennes entreprises ayant peu de personnel n’ont pas les mêmes possibilités organisationnelles que les grandes pour offrir des congés de paternité. Voilà pourquoi, plutôt qu’une formule imposée, il faut s’en tenir aux solutions négociées à l’échelle des branches ou des entreprises, solutions qui tiennent compte des possibilités de chacune d’elles ainsi que des conditions de travail. Au lieu de réduire davantage encore la flexibilité des entreprises, il faut poursuivre dans cette voie, qui aboutit à des solutions individuelles adaptées aux besoins des employeurs aussi bien que des employés.