Chômage: la position enviable de la Suisse

27 janvier 2017 En point de mire

La Suisse est l’un des pays d’Europe qui connaît les taux de chômage les plus bas, tant globalement que chez les jeunes et dans la tranche d’âge des 55-64 ans. La flexibilité de son marché du travail et l’aptitude au compromis des partenaires sociaux expliquent en grande partie cette heureuse réalité. Pour autant, il serait dangereux de se reposer sur les lauriers.

Pour pouvoir définir correctement l’ampleur relative du chômage en Suisse, ses chiffres doivent être comparés à ceux de l’étranger. Notre dernier point de mire «Taux de chômage en comparaison internationale» montre que le taux de chômage en Suisse, d’une manière générale aussi bien que par âge, par sexe et par niveau de formation, est inférieur à la moyenne internationale. Le «point de mire» offre aussi des explications possibles des différences que l’on observe entre la Suisse et les Etats de l’UE et de l’OCDE, par exemple pour les titulaires d’un degré tertiaire.

Le faible niveau de chômage qui caractérise la Suisse depuis des années résulte principalement de notre politique du marché libérale et flexible et d’un sens du compromis très développé des partenaires sociaux. Ce cadre général permet aux entreprises de réagir vite et souplement aux transformations de l’économie. Il convient donc de rester attentif à cet atout et de le cultiver. Car dans le climat économique et politique actuel, l’importance d’un marché du travail efficace ne saurait être surestimée.