Les natifs du numérique voient leur avenir professionnel en rose

27 octobre 2017,  Nouvelles

L'enquête fédérale effectuée auprès de la jeunesse ch-x a interrogé la première génération des «natifs du numérique» sur leurs valeurs, leurs conceptions de la vie et leurs visions d'avenir. Ces jeunes adultes envisagent leur avenir professionnel en Suisse avec beaucoup d'espoir et un bel optimisme. Ils accordent toutefois moins d'importance à la perspective de faire carrière.

Les conclusions de l’étude ch-x reposent sur les données recueillies auprès de quelque 50’000 jeunes adultes, d’une moyenne d’âge de 19 ans, interrogés en 2012 et en 2013. Ces jeunes sont très confiants quant à leur avenir professionnel. Quelque 35 pour cent d’entre eux visent un cursus universitaire vers des fonctions de médecin, d’avocat ou d’enseignant. La plupart d’entre eux montre une très forte motivation au travail, ce qui, soulignent les auteurs, contredit en partie une idée reçue dans le grand public.

Le jeunes attachent beaucoup de prix au domaine de vie «Travail et métier», alors que la notion de carrière leur paraît moins importante. Ils visent avant tout l’épanouissement dans leur travail et leur métier et aspirent à une vie personnelle bien remplie. Tous ne semblent pas prêts à sacrifier des aspects de leur vie sociale aux exigences d’une carrière professionnelle. Les auteurs expliquent cette contradiction par le fait que les jeunes considèrent le bien-être et la liberté de mouvement comme allant naturellement de pair.

Face aux exigences de recrutement des entreprises et aux importants défis démographiques du marché suisse du travail, il est particulièrement important pour les employeurs de s’intéresser aux systèmes de valeurs et aux expectatives des jeunes professionnels.