Formations de rattrapage – aucun changement pour les personnes élevant seules des enfants

19 septembre 2017,  Nouvelles

Le Conseil national a rejeté une motion voulant charger le Conseil fédéral, dans le cadre de l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié, de prévoir des formations continues et de rattrapage ciblées pour les personnes élevant seules des enfants. Ce rejet est fondé car différentes mesures prises par la Confédération répondent déjà pleinement aux exigences de la motion. En plus, l’offre de formation continue à des fins professionnelles relève des cantons.

L’intégration sur le marché du travail des personnes élevant seules des enfants préoccupe aussi les employeurs, mais ils se concentrent alors surtout sur les offres d’emplois appropriées et la politique des entreprises en matière de personnel. La conciliation emploi et famille et en particulier les conditions de travail favorables à la famille revêtent une importance particulière dans ce contexte. Le site Personnel qualifié Suisse de la Confédération, des cantons et des partenaires sociaux contient des conseils et exemples pratiques à cet égard.

Concernant la politique de formation, il convient de se référer aux objectifs communs de la Confédération et des cantons. «Encourager l’accès à la formation, la reconversion et la réinsertion dans l’ensemble du système éducatif suisse» est notamment un objectif soutenu explicitement par l’Union patronale suisse. Une mesure concrète en ce sens est le soutien aux certifications professionnelles et changements de profession pour les adultes. Ce projet fédéral, suivi par un groupe de représentants des employeurs, veut rassembler des informations à ce sujet, améliorer les conditions-cadre et sensibiliser le groupe cible, les employeurs ainsi que les autorités.

La réinsertion professionnelle, par exemple après une pause famille, est à n’en pas douter un défi. Il semble toutefois probable que la plupart des personnes motivées à faire ce pas y parviennent et qu’il existe suffisamment d’offres de soutien.

Les personnes élevant seules des enfants, touchées ou menacées par la pauvreté, sont déjà l’un des principaux groupes cibles du Programme national de prévention et de lutte contre la pauvreté, dans le cadre duquel la Confédération soutient des projets pilotes et modèles de cantons, communes et organisations privées.

Enfin, la Confédération s’emploie aussi à aider les familles monoparentales en améliorant les conditions de l’accueil extra-familial pour enfants afin de mieux répondre aux besoins dans ce domaine.